lange


lange

lange [ lɑ̃ʒ ] n. m.
• 1538; « vêtement de laine » XIIe; lat. laneus, de lana « laine »
Large carré de laine ou de coton dont on emmaillotait un bébé de la taille aux pieds. maillot. Loc. Dans les langes : dans l'enfance, dans les débuts.

lange nom masculin (latin laneus, fait de laine) Vieux. Molleton de laine, de coton ou d'ouate de cellulose servant à emmailloter un nouveau-né. Épais morceau de drap de laine utilisé dans l'impression en taille-douce.

lange
n. m. étoffe dont on enveloppe les nourrissons de la taille aux pieds.
Loc. fig. être dans les langes, dans son enfance, à ses débuts. La science était encore dans les langes.

⇒LANGE, subst. masc.
A. — Pièce de tissu qui enveloppe le corps d'un nourrisson de la taille aux pieds.
1. [Sert de vêtement de dessus]
a) Pièce de tissu épais en laine, en coton, en molleton servant à tenir l'enfant au chaud. Elle allaita elle-même son enfant, lui fit des langes avec sa couverture, la seule qu'elle eût sur son lit (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 249) :
1. Je suis la fille d'une femme qui, vingt fois désespérée de manquer d'argent pour autrui, courut sous la neige fouettée de vent crier de porte en porte, chez des riches, qu'un enfant, près d'un âtre indigent, venait de naître sans langes, nu sur de défaillantes mains nues...
COLETTE, Naiss. jour, 1928, p. 6.
b) Pièce de soie, de satin, souvent richement brodée, servant de parure. Le Pape envoyoit des langes bénis au Roi, à la naissance du Dauphin (Ac. 1798). Dans un lange de fine batiste était enveloppé un enfant qui venait de naître (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 641).
2. [Sert de vêtement de dessous] Couche, linge appliqué sur le corps d'un enfant. Le bruit de ferraille qu'on faisait à passer réveillait la marmaille sans langes derrière les palissades de fortune (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 73) :
2. Dans l'ombre, le garçon, sournois, barbote à deux mains dans le seau où trempent les langes sales. Et, au fond du berceau, pour rappeler l'attention sur lui, le bébé fait une colère, en frappant l'air de ses petits poings.
MARTIN DU G., Vieille Fr., 1933, p. 1101.
(Être) dans les langes. (Être) en bas âge. Elle eut, de son mariage, deux filles et deux garçons qui moururent tous quatre, dans les langes, d'un épanchement au cerveau (FRANCE, Génie lat., 1909, p. 265).
3. P. anal.
a) Molleton d'une table à repasser. Le linge empesé se repasse toujours sur le lange de laine, de même que les broderies et dentelles (Lar. mén. 1926, p. 1046).
b) GRAV. [Dans la taille douce] Drap de laine ou de flanelle que l'on met sur la planche à graver recouverte du papier à imprimer pour assouplir et uniformiser l'action de la presse (d'apr. BÉG. Estampe 1977). Lorsqu'on passera cette planche, couverte de son papier humide, sous une presse, celle-ci transmettra sa pression par l'intermédiaire de langes de laine (Arts et litt., 1935, p. 2813). Le graveur (...) la recouvre [la plaque gravée] d'une feuille de papier humide, d'un lange de laine ou de feutre destiné à égaliser le foulage, et la fait passer entre deux cylindres, comme dans un laminoir (DACIER 1944, p. 6).
B. — Au plur. et au fig.
1. Commencements, débuts. Je suis un parvenu, mon cher, je le sais. Je ne veux pas laisser voir mes langes! (BALZAC, Rabouill., 1842, p. 569).
(Être) dans les/ses langes. (Être) à ses débuts, dans ses balbutiements. Tant que la physique est restée dans les langes, et que nous n'avions aucun moyen de constater qu'il ne se fait (...) aucune déperdition réelle de substance (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 211). Voici la terre à fin d'usage, l'heure nouvelle dans ses langes, et mon cœur visité d'une étrange voyelle (SAINT-JOHN PERSE, Exil, 1942, p. 236).
Sortir des langes. Sortir de l'enfance. On a pu remarquer avec quelle difficulté (...) elle [la musique] est sortie des langes de la diaphonie (COUSSEMAKER, Hist. harm. Moy.-Âge, 1852, p. 40).
2. Obstacles, liens qui entravent et contraignent. Nous déchirerons, s'il se peut, ces langes de police dont il est honteux que le théâtre soit encore emmaillotté au dix-neuvième siècle (HUGO, Hernani, 1830, p. V). Il faut y sentir l'effort de la tendre doctrine chrétienne pour faire éclater les étroits langes du sémitisme qui l'enserrent (GIDE, Journal, 1916, p. 589).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 « vêtement de laine » (BÉROUL, Tristan, éd. E. Muret, 3568); 2. 1538 « morceau d'étoffe de laine dont on enveloppe les enfants au maillot » (EST., s.v. incunabula). Substantivation de l'anc. adj. lange « de laine » (XIIIe s. ds GDF. et T.-L.), du lat. laneus, de même sens. Fréq. abs. littér. : 214. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 348, b) 325; XXe s. : a) 325, b) 242.

lange [lɑ̃ʒ] n. m.
ÉTYM. V. 1170, au sens de « vêtement, étoffe de laine »; sens mod., 1538; lat. laneus, de lana « laine ».
1 Large carré de laine ou de coton dont on emmaillotait un très jeune enfant de la taille aux pieds. Maillot. || Lange molletonné. || Lange de coton. || Langes d'un nouveau-né (→ Bénir, cit. 23). || Mettre un enfant dans ses langes. Langer (→ Incarner, cit. 1).Par ext. Couche. || Nourrisson qui mouille ses langes.
1 Elle allaita elle-même son enfant, lui fit des langes avec sa couverture, la seule qu'elle eût sur son lit (…)
Hugo, Notre-Dame de Paris, I, VI, III.
2 Sur la table, au centre, sur le dos, l'enfant parmi les langes, se laissait palper.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 249.
Loc. (Déb. XIXe, Chateaubriand). Dans les langes : en bas âge, dans la toute première enfance (→ Au berceau). || Langue maternelle qu'on apprend dans les langes (→ Idiome, cit. 3).
Fig. Dans les débuts. Début (à ses), enfance (dans l').
3 Hérodote (…) a peint le monde encore dans les langes, s'il faut ainsi parler, d'où lui-même il sortait (…)
P.-L. Courier, Hérodote, Préface du traducteur.
Par métaphore. (Littér.). || Les langes : ce qui entrave, restreint la liberté.
3.1 Nous déchirerons, s'il se peut, ces langes de police dont il est honteux que le théâtre soit encore emmaillotté (sic) au dix-neuvième siècle.
Hugo, Préface d'Hernani, in T. L. F.
4 L'humanité chérit ses langes; mais elle ne pourra grandir qu'elle ne sache s'en délivrer.
Gide, les Nouvelles Nourritures, IV, II.
2 Techn. Drap de laine, de flanelle, placé sur la planche à graver pour uniformiser l'action de la presse sur le papier.
DÉR. Langer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lange — is a name derived from the German word lang , meaning long . Lange is usually pronounced in English as IPA| [lɛŋ] , whilst in German and Dutch, it s pronounced IPA| [lɑŋə] .People named Lange* André Lange (born 1973), German bobsledder * Antoni… …   Wikipedia

  • Lange — Lange, länger, längste, adv. welches nur von einer Zeit gebraucht wird, und nur alsdann stehet, wenn kein Hauptwort der Zeit da ist, für lange Zeit. 1. Eigentlich, wo es so wohl von einer gegenwärtigen, als vergangenen und künftigen Zeit… …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

  • Länge — steht für: Länge (Mathematik), ein Maß für den Weg entlang einer Kurve Länge (Physik), die physische Ausdehnung eines Objekts Länge (Algebra), ein Maß für die Größe eines Moduls geografische Länge, eine der zwei geografischen Koordinaten, und… …   Deutsch Wikipedia

  • lange — Adv. (Grundstufe) viel Zeit beanspruchend, seit geraumer Zeit Beispiel: Wie lange willst du hier bleiben? Kollokation: lange warten lange Adv. (Aufbaustufe) drückt einen starken graduellen Unterschied aus, bei weitem (mit nachgestelltem nicht )… …   Extremes Deutsch

  • Länge — Länge, geographische, eines Punkts auf der Erdoberfläche, ist der Winkel, den die Meridianebene dieses Punkts mit der Ebene des Nullmeridians, von dem aus die Länge zu zählen ist, einschließt. Die geographische Länge wird aber auch häufig im… …   Lexikon der gesamten Technik

  • LANGE (O.) — LANGE OSKAR (1904 1965) Économiste polonais qui, après avoir émigré aux États Unis, enseigna dans différentes universités américaines, puis, de retour dans son pays à la fin de la Seconde Guerre mondiale, aux universités de Cracovie et de… …   Encyclopédie Universelle

  • Langé — Difficile de déterminer la répartition géographique, l état civil ayant massacré les accents depuis des dizaines d années, ce qui rend incertaine la distinction entre les Lange et les Langé. Il semble cependant que ces derniers soient concentrés… …   Noms de famille

  • Langé — País …   Wikipedia Español

  • Länge — Länge, geographische, der Winkel, den der Meridian (Grad der Länge, Längenkreis) eines Ortes mit einem als Ausgangspunkt der Zählung gewählten Anfangs , Null oder ersten Meridian bildet, von dem man entweder nach W. und O. bis 180° zählt (westl.… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • lange — [Basiswortschatz (Rating 1 1500)] Auch: • lang Bsp.: • Es ist schon lange (Zeit) her, dass wir uns getroffen haben. • Blieben Sie lange? …   Deutsch Wörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.